Divers Highlighted

Investir dans des solutions de gestion d’agenda. Dialogue stratégique Tamedia – Doodle

Tilman Eberle (VP Marketing chez Doodle SA) s’entretient avec Samuel Hügli (CTO & Head of Ventures chez Tamedia) et Gabriele Ottino (Managing Director chez Doodle SA) à propos de l’avenir et de l’expansion internationale de Doodle. L’objectif est de franchir la barre des 500 millions d’utilisateurs au cours des prochaines années et de développer une version payante attrayante.

Eberle : Quelle est la place de Doodle au sein du plus grand groupe de médias suisse Tamedia ?

Hügli : Pour Tamedia, l’importance de Doodle est décisive à plus d’un titre. Quelque 200 millions de personnes utilisent cet outil chaque année, ce qui est énorme. De plus, Doodle était initialement conçu pour faciliter l’organisation d’événements privés. Mais il a pris une tout autre ampleur depuis longtemps déjà. En effet, il est devenu indispensable dans de nombreuses entreprises.

« Nous voyons en Doodle un très fort potentiel de développement. »

Mon assistante, par exemple, n’imagine plus travailler sans Doodle – sauf à passer beaucoup plus de temps pour arriver au même résultat. Il en va de même pour des millions de professionnels dans le monde. J’ajoute enfin que Doodle s’avère être la seule marque véritablement internationale dans le portefeuille de Tamedia.

Pour résumer, nous voyons en Doodle un très fort potentiel de croissance sur trois plans : le nombre d’utilisateurs, les nouvelles applications à développer et la valeur globale de l’entreprise.

Eberle : Comment se manifeste la dimension internationale de Doodle ?

Hügli : Cela commence au niveau de l’équipe : avec des bureaux à Zurich, Berlin, Belgrade et Tel Aviv, l’entreprise Doodle a développé un esprit multiculturel qui nous est cher.

« Notre unité Développement produit est un véritable think tank. »

L’équipe Doodle a la particularité d’intégrer des modes de pensée très variés. Ainsi, il arrive souvent que Berlin et Tel Aviv nous fournissent un feed-back auquel nous n’aurions pas eu accès de notre perspective seulement. Cela est extrêmement positif et, pour ma part, je considère que notre unité Développement produit est un véritable think tank. Ce fonctionnement est d’autant plus nécessaire que nos utilisateurs sont répartis dans le monde entier.

En Suisse, Doodle est connu et utilisé quasiment par toute la « population des internautes » mais dans d’autres pays, l’utilisation de Doodle a désormais prospéré bien plus largement que sur le marché d’origine. Et les différences entre les pays ne se limitent pas au nombre des utilisateurs. En effet, nous constatons par exemple que les États-Unis représentent un marché beaucoup plus réceptif aux solutions professionnelles payantes. Nous devons prendre ces éléments en compte dans le cadre de l’internationalisation de Tamedia.

Eberle : Quels sont les projets concernant Doodle pour les années à venir ?

Ottino : Nous allons étendre nettement les fonctionnalités de Doodle, avant tout en direction des utilisateurs professionnels. Autrement dit, notre solution prendra en charge de plus en plus de tâches types du travail administratif quotidien. Aujourd’hui, Doodle permet déjà de planifier des événements au sein de groupes, petits ou grands, et d’organiser des sondages textuels. La fonction d’intégration de calendrier offre la possibilité de synchroniser automatiquement des événements et d’inviter des participants à partir du calendrier.

« Durant les prochains mois, le Développement produit promet d’être vraiment passionnant. »

Doodle Premium propose des fonctions de rappel et de sondages personnalisés à l’image de l’entreprise. En outre, il inclut MeetMe, un outil de gestion de profil personnel pour les rendez-vous individuels, ainsi que le chatbot (agent conversationnel) Meekan, un assistant virtuel pour les équipes utilisatrices de Slack ou de Microsoft Teams. Dans tous ces domaines, le développement s’annonce passionnant dans les mois et les années à venir.

Hügli : Nous ciblons une croissance importante et avons pour objectif de franchir le cap des 500 millions d’utilisateurs de notre outil au cours des prochaines années. Pour cela, nous prévoyons d’investir non seulement dans le module gratuit de Doodle mais aussi très largement dans un nouveau module Premium. Doodle est en train de changer de modèle et de passer d’une plateforme média dont les recettes dépendent de la publicité à une plateforme SaaS (Software as a Service) financée directement par ses utilisateurs. Mais rassurons tous les utilisateurs de la version gratuite : les fonctions essentielles de Doodle resteront toujours gratuites.

« Au cours des prochaines années, nous entendons franchir le cap des 500 millions d’utilisateurs Doodle par an. »

Eberle : Quel est le soutien financier apporté par Tamedia à Doodle ?

Hügli : Nous venons de consentir un investissement à Doodle basé sur un plan d’expansion et de croissance ambitieux et stratégique. Nous réaffirmons ainsi notre confiance dans le potentiel de la marque et nous nous réjouissons dès à présent des résultats.

Cet engagement s’inscrit dans une stratégie d’entreprise tout à fait réfléchie de la part de Tamedia – il suffit de jeter un coup d’œil à l’ensemble de notre portefeuille pour comprendre que nous explorons de nouvelles pistes avec Doodle.

Eberle : Que signifieront ces projets pour Doodle ?

Hügli : Doodle va connaître un développement dynamique de ses trois sites et un essor important, puis d’autres étapes motivantes suivront. Nous voulons saisir l’occasion qui se présente et montrer que le moment est venu de promouvoir l’accès à des outils de productivité en version payante. Nous ne sommes pas les seuls à choisir cette voie : des entreprises comme Monday, Atlassian, Dropbox ou Evernote montrent déjà l’exemple.

« Chaque collaborateur de Doodle a un rôle important à jouer et nous en sommes fiers. »

Ottino : Ces dernières semaines, nous avons également pourvu plusieurs postes clés : en tant que CPO, Jack est responsable Produit et Jens dirige notre équipe Engineering en tant que CTO. En parallèle, nous renforçons considérablement les équipes Data Analytics et Engineering. Par chance, de très brillants candidats nous contactent régulièrement. Chez Doodle, personne n’est un simple rouage dans la mécanique d’un grand groupe : nous avons tous un rôle important à jouer et nous en sommes fiers.

Eberle : Quels sont les avantages pour les utilisateurs Doodle ?

Ottino : Les utilisateurs bénéficient de fonctionnalités toujours plus performantes pour organiser des réunions. Les modules d’intelligence artificielle développés par notre filiale Meekan en Israël en sont un excellent exemple : ces assistants de « Smart Scheduling » (ou planification intelligente) permettent de programmer des événements plus vite et plus facilement. Il en existe plusieurs variantes disponibles pour l’utilisateur, qui toutes visent à simplifier la planification, la création et le déroulement de réunions.

« L’automatisation des fonctions relatives à la gestion d’agenda offre encore de vastes perspectives de développement d’applications ! »

Comme plus de 10 000 utilisateurs aujourd’hui, nous utilisons les outils de planification intelligente de Meekan et nous sommes toujours impressionnés par la rapidité et la pertinence avec lesquelles l’assistant virtuel trouve le meilleur créneau de réunion. Dans ce domaine, de nombreuses applications restent encore à développer, avant tout pour la personnalisation des dates proposées et la gestion automatique de l’agenda.

Hügli : Plus de 200 millions d’utilisateurs satisfaits – dont beaucoup sont de véritables fans de Doodle – nous permettent de continuer à investir dans le développement, le design et le support de Doodle et Meekan.

Eberle : Sam, en tant que responsable de la division Technologie & Participations de Tamedia, peux-tu nous dire s’il est prévu d’intégrer d’autres start-up dans le portefeuille de Tamedia ?

Hügli : La division Participations est en permanence à la recherche de nouvelles start-up et nous sommes prêts à accompagner ces entreprises avec le savoir-faire, le réseau et les ressources financières de Tamedia. Plus précisément, nous prévoyons actuellement d’investir dans le secteur des fintech.

« Outre les domaines dans lesquels nous sommes déjà présents, nos investissements ciblent actuellement les start-up de la blockchain. »

Pour nous, groupe de médias, la technologie de la blockchain sur laquelle misent de nombreuses start-up est également synonyme de perspectives nouvelles, notamment pour la vente de contenus, la vente de licences ou la mise en forme de contenus en collaboration avec d’autres partenaires. Nous voulons nous positionner très tôt dans ce secteur et espérons bien voir l’une de ces jeunes pousses donner bientôt un arbre majestueux.

0 comments on “Investir dans des solutions de gestion d’agenda. Dialogue stratégique Tamedia – Doodle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s